Les femmes engagées dans le processus de Médiation dans la province de Tanganyika

Les femmes engagées dans le processus de Médiation dans la province de Tanganyika.

 Il s’agit de 8 organisations feminines de la base que le Fonds pour les femmes congolaises a appuyées  dans  la province de Tanganyika  pour la mediation et la gestion des conflits dans cette partie de la RDC.

Comprendre les conflits dans le Tanganyika

Le projet a été développé pour répondre et remédier aux tensions, affrontements, violences et déplacements des populations observables dans cette province dépuis plus de deux  decenies .

Selon le constat fait sur terrain ,ces conflits tirent leur racine du contexte d’instabilité et inégalité que connait de façon générale la RDC : l’absence de l’autorité de l’état, accès inégalitaire aux ressources naturelles, tensions entre acteurs fonciers, comme par exemple entre agriculteurs et éleveurs. D’autre part, dans ces zones on relève des tensions croissantes entre Bantous et Twas dues notamment à l’exclusion politique et à la discrimination sociale (par exemple un accès plus limité aux services de base et aux ressources foncières.

Les fruits du travail des femmes sur terrain

Au total ,40 paillotes de paix  dirigées par les femmes ont été instalées dans  5 territoires ,plus de 48 mediations des conflits ont été assurées ,ces femmes ont pour la premiere étape recu des séances de renforcement des capacités sur la gestion des conflits et cohabitation pacifique.Une facon de leur permettre de mener eficacement leur mission de mediation dans les territoires.

Elles temoignent

Il y’avait plusieurs  conflits à cause de la répartition des champs dans mon village ,au debut ca n’a pas ete facile de mener la mediation entre les hommes ,par complexe certains ne voulaient meme pas nous ecouter,

Desormais on peut plus penser à aller au parquet, avec la paillote de paix implantée par les mamans nous arrivons à trouver des solutions en cas de conflit.

 Nous avons résolu les conflits liés au vol des pirogues sur le lac,les disputes entre femmes sur la rivière, au travers des sensibilisations initiées par notre paillote de paix de lumbu lumbu, ces genres de conflits ont cessé dans notre village.

Il y avait des conflits entre les twa et les bantous qui voulaient s’entretuer au sein des rivières à cause d’un seul tuyau de raccordement d’eau, nous avons envoyé les femmes de notre paillote de paix de lumbulumbu  qui sont parties résoudre les confits et ont trouvé solution.

Nous avions plusieurs problèmes que nous avons pu résoudre grâce à notre paillote de paix, l’un était lié aux conflits sur les plantations des palmiers l’autre sur les étangs piscicoles et sur la répartition des parcelles entre les voisins,rassure une  des femmes leaders  de kongolo .

Il faut noter que ce projet qui a commencé depuis  fevrier 2021 est financé par Peace bulding found.

 
 
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Follow Us on
Lukusa N°55 immeuble TAT'ELIE  Commune/Gombe-Kinshasa