Madame Julienne Lusenge, couronnée par la France

IMG_2039-699x318La lutte de Julienne Lusenge pour les droits des femmes et la promotion de la paix n’est pas passée inaperçue. En effet, elle a été couronnée par la France comme chevalière de la Légion d’honneur.

Le 08 juillet 2013, la ministre francophone Yamina BENGUIGU a couronné Madame Julienne LUSENGE comme CHEVALIERE DE LA LEGION D’HONNEUR à Bukavu au centre culturel français.

Julienne LUSENGE est une ardente défenseuse des droits humains qui ne recule devant rien lorsqu’il s’agit de défendre les droits des femmes. En 1979, elle a commencé son militantisme en tant que  journaliste à la radio CANDIP, puis elle est entrée dans le monde des ONG en 2000. Elle a travaillé pour l’inter, COOPI, UNICEF, et Organisation Mondiale de la santé. Avec d’autres femmes, en 2000, elle a créé SOFEPADI « Solidarité des Femmes pour la Paix et le Développement Intégral » qui travaille autour des violences sexuelles.

LUSENGE s’est trouvée dans des situations précaires où sa vie a été menacée, elle a été forcée de quitter sa ville natale pour des raisons de sécurité en raison de ses efforts visant à créer de la visibilité et la pression sur les organismes internationaux et les nations unies à agir sur les violences sexuelles commises dans le pays. Non seulement julienne à aider dans sa propre ville de béni mais elle a été là pour l’ensemble de toutes les femmes du pays en les aidant à lutter pour leurs droits.

En 2007, grâce à SOFEPADI et d’autres organisations des droits des femmes, elle a initié le Fonds pour les Femmes Congolaises, un panier de proximité dont la mission est de mobiliser des ressources afin de contribuer au développement des femmes congolaises qui est une réelle action collective visible et holistique qui a de l’impact dans la vie des femmes congolaise et dans leur communauté. Grace à cette organisation, elle a pu toucher des milliers des femmes dans différentes provinces de la RDC , en fournissant de renforcement des capacités des organisations des défenses des droits des femmes ainsi que des subventions à des projets qui font la promotion sur les droits humains des femmes.

C’est grâce à son combat pour les droits des femmes et à de nombreux plaidoyers que ce soit en tant qu’individu ou en tant que groupe avec d’autres femmes de l’organisation des droits au niveau national et international, qu’ en 2012, julienne a reçu le premier prix de l’Ambassade française pour les défenseurs des droits humains , et couronné comme le chevalier de légion d’honneur le 07 Juillet 2013.
Phrase prononcé par julienne et répété par le président français « l’organisme de la femme ne doit pas être traité comme un champ de bataille. »

Share on

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Facebook Page