DECLARATION DES FEMMES CONGOLAISES EN RAPPORT AVEC LA SITUATION SECURITAIRE DANS LA PROVINCE DU NORD-KIVU

DECLARATION DES FEMMES CONGOLAISES EN RAPPORT AVEC LA SITUATION SECURITAIRE DANS LA PROVINCE DU NORD-KIVU, PARTICULIEREMENT DANS LES TERRITOIRES DE BENI ET LUBERO

La situation sécuritaire qui prévaut en province du Nord-Kivu en général et plus particulièrement en territoires de Béni et Lubero est devenue très préoccupante et ne doit laisser personne indifférente.
Depuis Octobre 2014, les populations civiles de cette contrée assistent impuissamment à des massacres perpétrés de façon continue par les groupes armés étrangers et nationaux. Le cas récent de Rwangoma qui fait état de 47 personnes tuées et plus de 200 blessées selon les différents rapports à notre possession, a exacerbé les violences dans les villes de Béni et Butembo.
Rappelons que la population civile avait alerté à son temps, la communauté nationale et internationale sur tout ce qui se passait dans leurs contrées par rapport aux mouvements de ces groupes armés. Aujourd’hui, cette population se pose multiples questions sur les résultats produits par les différents accords signés au niveau tant régional qu’international visant à mettre fin à l’activisme des groupes armés dans l’Est de la RDC.

Pour lirer le document complet , clique sur Déclaration des femmes congolaises en rapport avec la situation congolaise du Nord-Kivu

Share on

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Facebook Page